L'oeil public

SILENCE SIDA
Génériques pour tous

Brésil : Génériques pour tous.

Pays d’Amérique Latine le plus touché par le fléau avec 600 000 cas, le Brésil a décidé de prendre sa maladie à bras le corps.
En 1997, le nombre de morts ne cesse d’augmenter. Les laboratoires détenteurs de brevets relatifs à la maladie ne rendent toujours pas leurs traitements accessibles à tous.
Alors, le gouvernement brésilien poussé par les organisations non-gouvernementales locales, décide de rétablir la justice sociale en passant outre les lois sur les brevets.
Commence alors la copie des médicaments relatifs au SIDA.
La conséquence sociale est directe. L’AZT et les trithérapies sont disponibles, et distribuées.
Les individus les plus démunis, même dans les bidonvilles, ont accès gratuitement aux traitements.
Les économies réalisées sur les budgets de la santé en matière d’hospitalisation couvrent les coûts de fabrication de copies de l’AZT.
Aujourd’hui, les femmes sous traitement pendant leur grossesse ont plus de neuf chances sur dix que leur enfant fasse sa séroconversion et redevienne négatif.
Les familles se ressoudent, et la vie reprend ses droits.
Le nombre de morts a diminué de moitié en trois ans.

Aucune réponse pour “SILENCE SIDA
Génériques pour tous”

Laisser un commentaire

RAPPORTEUR DE CRISE À L'ABRI DE RIEN À MARCHE FORCEE Les oubliés de la croissance ANGOLA Pour quelques barils de plus… LE GRAND INCENDIE THE BIG ISSUE – L’OBÉSITÉ EST-ELLE UNE FATALITÉ ? LE RAPT DU MEKONG IKEALAND La vie mode d’emploi FACING POLICE SECOURS TOKYO MAJORETTES Au pays des reines du rythme FASHION WEEK VOYAGE AU BOUT DU CHARBON HOMO-NUMERICUS SILENCE SIDA Toxicomanie à St Petersbourg SILENCE SIDA Génériques pour tous SILENCE SIDA Une génération décimée INTIFADA HOPITAL SILENCE A MARCHE FORCEE Le livre -->