L'oeil public

LE RAPT DU MEKONG

Pour TIME Magazine

La Chine s’attaque au Mékong. Le gouvernement chinois a décidé de transformer le fleuve à la fois en une autoroute pour le commerce régional et en une source d’énergie électrique.

Huaneng Group, la plus grande société hydroélectrique chinoise, dirigée par le fils de l’ancien premier ministre Li Peng, a huit barrages en projet sur le fleuve.

Deux ont déjà été terminés sans qu’aucune étude sur l’impact environnemental n’ait été réalisée.

Le géant de Xiaowan, 4200 megawatt, est le plus grand barrage chinois après celui des Trois Gorges.

Plus loin sur le fleuve, les habitants de la Thaïlande, du Laos, ou encore du Cambodge sont déjà privés de crue, de limon, de poisson et de riz…

 

Aucune réponse pour “LE RAPT DU MEKONG”

Laisser un commentaire

RAPPORTEUR DE CRISE À L'ABRI DE RIEN À MARCHE FORCEE Les oubliés de la croissance ANGOLA Pour quelques barils de plus… LE GRAND INCENDIE THE BIG ISSUE – L’OBÉSITÉ EST-ELLE UNE FATALITÉ ? LE RAPT DU MEKONG IKEALAND La vie mode d’emploi FACING POLICE SECOURS TOKYO MAJORETTES Au pays des reines du rythme FASHION WEEK VOYAGE AU BOUT DU CHARBON HOMO-NUMERICUS SILENCE SIDA Toxicomanie à St Petersbourg SILENCE SIDA Génériques pour tous SILENCE SIDA Une génération décimée INTIFADA HOPITAL SILENCE A MARCHE FORCEE Le livre -->