L'oeil public

UN JOUR D’UNE LONGUE PEINE

 

 

Lorsque je suis rentré dans le centre pénitentiaire de Caen pour le Journal Le monde, je n’avais que trois heures pour travailler et évidement le droit de ne photographier aucun visage.

70% des détenus étaient incarcérés pour des délits sexuels.
Comment ne pas réaliser une simple image d’illustration ?

Les cellules étaient « habités », les univers changeaient d’une cellule à l’autre comme autant d’individualités. J’ai alors décidé de demander aux détenus depuis combien de temps ils étaient incarcérés en réalisant une série de « portraits » de leur cellule.

 

 

Aucune réponse pour “UN JOUR D’UNE LONGUE PEINE”

Laisser un commentaire

RAPPORTEUR DE CRISE À L'ABRI DE RIEN À MARCHE FORCEE Les oubliés de la croissance ANGOLA Pour quelques barils de plus… LE GRAND INCENDIE THE BIG ISSUE – L’OBÉSITÉ EST-ELLE UNE FATALITÉ ? IKEALAND La vie mode d’emploi FACING POLICE SECOURS TOKYO MAJORETTES Au pays des reines du rythme FASHION WEEK VOYAGE AU BOUT DU CHARBON SFR - HOMO-NUMERICUS SILENCE SIDA Toxicomanie à St Petersbourg SILENCE SIDA Génériques pour tous SILENCE SIDA Une génération décimée INTIFADA HOPITAL SILENCE A MARCHE FORCEE Le livre -->